Imagerie médicale: un répit salvateur contre la douleur

6 mars 2019

 Actualité MEDIMAGE

Inside

Infiltrations rachidiennes  sous scanner:

Les infiltrations rachidiennes prennent une place de plus en plus importante dans la prise en charge des lomboradiculalgies, ainsi que des pathologies dégénératives rachidiennes.
Ces techniques sont proposées en cas d’inefficacité ou d’efficacité insuffisante des traitements conventionnels ; elles permettent aux patients de passer un cap et de donner du temps au temps, l’évolution de ces symptomatologies restant le plus souvent spontanément favorable. C’est la première cause de perte d’années de vie vécues en bonne santé et elles se compliquent volontiers d’une impotence physique et d’un isolement social.
Le but de cette infiltration est d’injecter une quantité minimale d’anti-inflammatoire localement (cortisone) pour diminuer l’inflammation dans la région du nerf et du disque intervertébral. L’effet n’est pas immédiat, il survient le plus souvent au bout de quelques jours.
L’infiltration peut être renouvelée 2 à 3 fois, en fonction de l’efficacité.

De la précision échographique dans les interventions diagnostiques ou thérapeutiques:

Pendant longtemps, les ponctions ou infiltrations de l’appareil locomoteur ont été réalisées à l’aveugle ou sous fluoroscopie. Or, depuis plusieurs années, l’échographie leur oppose une alternative intéressante. Elle est en effet peu onéreuse, non irradiante et d’accès facile.

De nombreux progrès techniques, dont les sondes à haute fréquence, permettent d’accroître les performances diagnostiques, mais aussi thérapeutiques, dans le cadre des pathologies de l’appareil locomoteur. Grâce à ces améliorations techniques, il est maintenant possible de visualiser et de ponctionner ou d’infiltrer une articulation périphérique, une gaine tendineuse ou une bourse avec ou sans épanchement.
Cette technique ne nécessite pas d’injection de produit de contraste, car l’authentification de la bonne position de l’aiguille est directe.
Peu invasive, elle permet d’effectuer de nombreux gestes avec un taux très faible de complications puisque l’aiguille est suivie en échographie sur tout son trajet, permettant d’éviter nerfs, vaisseaux ou autres structures en les visualisant directement et en temps réel.

Medimage, expert de l’imagerie médicale depuis 1973

Notre centre est situé dans le quartier de Champel à Genève. Nous garantissons une haute précision diagnostique ainsi que toute la prévenance et le professionnalisme nécessaires à une expérience positive pour le patient. Les Docteurs de Gautard, Deac, Kindynis et Marchand nous apportent leur expertise dans ces différentes techniques, chacun avec leur domaine de prédilection. En ce qui me concerne, outre mon activité généraliste dans l’imagerie médicale, je pratique également ces infiltrations, avec un intérêt tout particulier pour le traitement de la douleur, notamment au niveau du dos. Au sein de Medimage, je suis le médecin répondant auprès des autorités médicales cantonales.

Docteur Stéphanie Besse Seligman
Radiologue FMH Médecin


articles liés