Infiltration lombaire épidurale par voie trans facettaire sous CT Scan

Infiltration lombaire epidurale à Geneve

 

Le principe d’une infiltration lombaire épidurale

 

Actuellement, le mal du dos (voir les catégories ci-dessous) est la principale cause d’incapacité de travail. En effet, la moitié des Suisses déclarent en souffrir plusieurs fois par semaine ou par mois. Ces douleurs s’accompagnent généralement d’une raideur et prédominent le plus souvent sur un côté du dos. Toutefois, elles peuvent irradier dans les membres inférieurs – les jambes – et surtout le long du trajet du nerf sciatique.

Certaines personnes sont soulagées par les traitements habituels tels que les médicaments et la physiothérapie, tandis que d’autres rencontrent davantage de difficultés. Après un bilan d’imagerie (IRM de préférence), l’infiltration lombaire épidurale par voie trans facettaire sous CT rentre en ligne de compte. La voie épidurale est surtout privilégiée pour la hernie médiane et le canal lombaire étroit.

Elle permet de soulager la douleur lorsque les traitements traditionnels n’y parviennent pas.

Voici tout ce que vous devez savoir sur ce geste radiologique.

 

 

Qu’est-ce qu’une infiltration lombaire épidurale par voie trans facettaire ?

 

Une infiltration du rachis est une injection de médicament d’un traitement anti-inflammatoire à base de cortisone, au niveau de la colonne vertébrale. Elle est fréquemment utilisée pour diminuer au niveau local l’inflammation et ainsi soulager les douleurs lombaires et sciatiques persistantes. L’infiltration est réalisée en intra canalaire par voie trans facettaire.

Les massifs articulaires sont de petites articulations situées à l’arrière de chaque vertèbre et permettent ainsi à ces dernières de s’articuler. Étant une zone anatomique particulièrement sollicitée, les lombalgies et les névralgies sciatiques sont les douleurs les plus fréquentes. Elles trouvent leurs origines essentiellement dans des affections que l’on peut regrouper en trois catégories :

 

Les problèmes mécaniques

  • Lésion d’un des disques situés entre les vertèbres
  • Arthrose, arthrite et ostéoporose
  • Malformation vertébrale
  • Surpoids
  • Hernie discale

 

Les traumatismes du dos

  • Fracture de vertèbre
  • Tassement vertébral

 

Les problèmes inflammatoires ou infectieux

  • Crises inflammatoires des articulations vertébrales
  • Arthrite (en cas d’arthrose ou de maladie inflammatoire chronique)

 

 

Pourquoi faire ce geste dans un service de radiologie ?

 

Ce geste radiologique technique est réalisé entre les articulations facettaires qui relient deux vertèbres. Pour l’effectuer avec précision et contrôler en continu la position et le trajet de l’aiguille, il est réalisé sous guidage CT, soit tomodensitométrique. Il s’agit d’un scanner qui va permettre aux radiologues de visualiser les tissus du corps humain de densités différentes en fournissant des images en coupes fines dans les 3 plans de l’espace.

Ainsi, ces derniers seront en mesure d’infiltrer minutieusement la substance thérapeutique dans la zone douloureuse concernée.

 

 

 

Le déroulement d’une infiltration lombaire épidurale sous scanner

 

L’infiltration lombaire épidurale se déroule en ambulatoire. Vous serez allongé à plat ventre sur une table d’examen en salle de scanner où l’on vous expliquera la procédure. Le médecin radiologue, assisté d’un technicien, va préparer le matériel et désinfecter soigneusement la région lombaire où est localisée la douleur.
Ensuite, il se repère, par l’imagerie, dirige une aiguille très fine vers la région concernée et contrôle la position de l’aiguille avec quelques gouttes de liquide de contraste.
Enfin, il administre le médicament à base de cortisone.

En général, l’intervention ne dure qu’une vingtaine de minutes (préparation incluse) et vous pourrez, après une courte période d’observation, regagner votre domicile en évitant de solliciter la zone ciblée.

 

 

Quels sont les bénéfices de cette infiltration ?

 

L’infiltration lombaire épidurale permet d’améliorer la qualité de vie des patients qui souffrent de douleurs aiguës ou chroniques. Cette procédure a pour but de diminuer l’inflammation à l’origine de cette souffrance. Il s’agit d’un remède salvateur de deuxième intention permettant à ces derniers de reprendre leurs activités du quotidien voire même sportives selon les indications du médecin traitant.

L’efficacité de cette méthode peut se voir dans les 10 jours suivants l’administration du traitement. Un contrôle chez le médecin traitant à distance de l’infiltration peut être judicieux afin d’évaluer le succès du traitement.

 

 

Est-ce qu’on peut répéter une infiltration ?

 

Le traitement peut nécessiter plusieurs infiltrations dans la région concernée, en accord avec votre médecin.

 

 

Existe-t-il des risques ainsi que des complications liées à l’infiltration épidurale au niveau lombaire ?

 

Les complications restent rarissimes dans un environnement avec une asepsie rigoureuse et un guidage optimal qui respecte les recommandations de la société suisse de neuroradiologie.

Un questionnaire de sécurité vous sera proposé pour éviter les risques d’allergies ou de saignements (prise de certains médicaments et/ou anticoagulant).

Au sein du centre médical Medimage, nous avons eu à cœur de développer des procédures et techniques d’infiltration qui soulagent efficacement les patients de leur douleur.

 

 

En savoir plus sur l’infiltration lombaire

Si vous souhaitez obtenir des informations sur l’infiltration lombaire ou prendre rendez-vous pour un examen, n’hésitez pas à nous contacter.

 

 

 

 

 


 
En savoir plus sur l’infiltration canal alcock, infiltration articulaires posterieures, infiltration extra articulaire, infiltration osteo articulaires, infiltration rachidienne foraminale, infiltration du dos à Genève.

En savoir plus sur les autres examens médicaux du centre Medimage : IRM à Genève (Imagerie à résonance magnétique), Scanner (CT Scanner), radiographie et radiologie à Genève, imagerie cardiaque, échographie à Genève, élastographie, mammographie à Genève, panoramique dentaire, minéralométrie ou ostéodensitométrie.

Découvrir notre équipe médicale et nos médecins radiologues.

Abonnez-vous à notre Newsletter