CT Scanner

Bien se préparer à l'examen

 

 

• Cérébral, cou, thorax et abdomen : Ne pas manger 3 heures avant l’examen.

• CT Cardiaque : selon protocole.

• CT Colonoscopie virtuelle : selon protocole.

• ENTERO CT : selon protocole.
• Autre : pas de préparation

En cas de nécessité d’injection d’un produit de contraste, pour aider au diagnostic, merci de nous avertir de vos antécédents d’allergies.
Un questionnaire sera à remplir à votre arrivée.

 

 

Déroulement de l'examen

 

 

Vous serez allongé sur une table (le plus souvent sur le dos), qui se déplace à travers un anneau ouvert. Celui-ci est le centre d’une source de rayons X, et de détecteurs qui effectuent des rotations autour du patient, pour mesurer à chaque instant le rayonnement qui le traverse.


L’équipe médicale ne demeure pas présente dans la salle mais communique par le biais d’un microphone. Il est primordial que vous demeuriez le plus immobile possible durant cet examen d’une durée d’environ 5 à 20 minutes pour les examens les plus longs.


Dans certains cas, il sera procédé à l’injection intraveineuse d’un produit de contraste à base d’iode.


Il est aussi possible qu’il vous soit demandé, pour aider au diagnostic, de boire un produit de contraste ou d’accepter l’introduction d’air ou de contraste dans le colon.

 

 

 

Incidences

 

Les rayons X utilisés sont en règle générale à éviter pour les femmes enceintes. En fonction de la pathologie en cause, certaines indications sont toutefois justifiées.

Il est donc impératif de nous signaler si vous êtes enceinte ou pourriez l’être.

 

L’administration du contraste veineux, peut provoquer quelques bouffées de chaleur ou un goût étrange dans la bouche. L’iode injecté peut-être cause d’allergies dont il est impératif que le patient ait signalé au préalable ses antécédents.

 

Il est indispensable d’informer le corps médical de problème d’insuffisance rénale ou de diabète afin que nous prenions toutes les précautions possibles.

 

 

 

Résultats

 

Dès la fin de l’examen, notre médecin sera disponible pour un commentaire qui ne saurait avoir valeur de diagnostic. Celui-ci sera évalué par le médecin en charge de votre dossier dans notre centre puis transmis à votre médecin prescripteur. Il faut également prévoir un peu d’attente pour que vous puissiez partir avec vos images et un dvd de votre examen (temps de reconstruction et de gravage).

 

 

  • En Savoir Plus

     

    Afin d’établir un diagnostic précis, votre médecin vous a prescrit un examen scanner. Cette technique d’imagerie médicale est de plus en plus répandue. Les appareils gagnent en effet en efficacité et rapidité. Notre cabinet d’imagerie médicale à Genève dispose d’un scanner Lowdose, lequel permet une irradiation modérée des tissus et une analyse précise de la zone du corps à étudier.

     

     

     

    Quel est le principe d’un CT Scan ?

     

     

    Par CT Scan, on entend Computer Tomography Scanner. Concrètement, il s’agit d’un appareil qui mesure l’absorption des rayons X par les tissus. Un anneau avec un tube émetteur de rayons X et des détecteurs tourne autour du patient ; les capteurs numériques balayent le corps sous tous les angles. Les informations ainsi collectées sont analysées et traitées par un système informatisé. A partir de vues en coupes très fines des structures anatomiques, l’ordinateur reconstitue des images 2D ou 3D, lesquelles permettent un diagnostic plus précis qu’un examen radiographique classique.

     

     

     

     

    Dans quel cas recourt-on à un scanner ?

     

     

    Un scanner peut vous être prescrit par votre médecin dans différents cas, pour un examen angiographique par exemple, neurologique, ostéoarticulaire… Organes, os, vaisseaux sanguins, etc., peuvent être examinés en détail par le radiologue, que ce soit pour établir un diagnostic, pour suivre l’évolution d’un traitement médical ou pour déterminer l’avancée d’une pathologie.

    L’examen scanner, ou tomodensitométrique, intervient notamment pour détecter une tumeur cancéreuse, analyser une fracture, étudier des lésions traumatiques, confirmer la présence d’une hémorragie…

     

     

     

     

    Comment se déroule l’examen ?

     

     

    L’examen est rapide et sans douleur. Le patient doit dans un premier temps se soumettre à un questionnaire médical, notamment pour éliminer tout risque d’allergie. En effet, dans certains cas, il est nécessaire d’injecter un produit de contraste, généralement à base d’iode, pour rendre plus visibles certaines parties du corps, comme le tube digestif.

    Le patient doit ensuite se déshabiller et retirer bijoux et tout objet métallique qu’il pourrait porter. Il revêt une blouse et est introduit dans la salle d’examen par un technicien spécialisé en imagerie médicale. Dans cette salle se trouve le scanner, un appareil volumineux composé pour l’essentiel d’un anneau et d’une couchette. Le patient s’allonge sur ce lit, le plus souvent sur le dos. Il est conduit progressivement dans l’anneau, lequel tourne autour de la zone à examiner : tête, cage thoracique, abdomen, pelvis...

    Pendant toute la durée de l’examen, soit 5 à 20 minutes, le patient est en contact permanent avec le personnel médical, lequel se trouve dans une salle contigüe et vitrée. Des consignes lui sont transmises par un microphone. Il doit en effet se tenir immobile et, parfois, retenir sa respiration pendant la rotation du scanner.

     

     

     

     

    À savoir

     

     

    Un scanner délivre des rayons X, certaines précautions sont à prendre pour les femmes enceintes. Si tel est votre cas, signalez votre grossesse ; votre médecin vous informera et vous conseillera en fonction de votre pathologie et de l’avancement de votre grossesse. Les patients atteints de diabète ou d’insuffisance rénale doivent également informer le personnel de leur situation, notamment si un produit de contraste doit être injecté. Ces questions seront abordées avec votre médecin et au moment du questionnaire qui précède l’examen.

    Le scanner, tout comme l’injection de produit de contraste, est rapide et sans douleur. Au terme de l’examen, le radiologue vous informe des résultats après une première revue immédiate de votre examen, puis prend le temps d’une analyse approfondie transmise plus tard à votre médecin prescripteur.

     

 

 

Medimage

 

Route de Florissant 1 • 1206 Genève

 

 

 

Tél : 022 347 25 47 • Fax : 022 789 20 70 • info@medimagesa.ch